1809-1813 : quand l’Empire de Napoléon s’étendait jusqu’aux Provinces illyriennes

1809-1813. L’aventure a duré quatre ans, mais qui se souvient encore des Provinces illyriennes ? Créées par un décret de Napoléon du 14 octobre 1809, consécutif au traité de Schönbrunn qui scelle la défaite de l’Autriche à la bataille de Wagram, les Provinces illyriennes s’étendent de la Slovénie jusqu’aux Bouches de Kotor. En seulement quatre ans, avant que les Autrichiens ne reviennent en 1813, les réformes menées par les fonctionnaires napoléoniens ont profondément bouleversé l’organisation administrative de la région, tout en précipitant l’émergence de nouveaux sentiments nationaux.

Les Provinces illyriennes ont été créées par un décret impérial du 14 octobre 1809. Elles s’étendaient de la Slovénie jusqu’aux Bouches de Kotor. Reprises par les Autrichiens en 1813. Leur capitale est placée à Laibach (de nos jours Ljubljana, capitale de Slovénie). Le territoire de la république de Raguse (de nos jours Dubrovnik), annexée par la France en 1808, et la Dalmatie, intégrée au Royaume d’Italie depuis 1805, sont également intégrés dans les Provinces illyriennes. En août 1813, l’Empire d’Autriche déclare à nouveau la guerre à l’Empire français. Les troupes autrichiennes conduites par le général Franz Tomassich envahissent les Provinces illyriennes. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous