Le Courrier des Balkans

1809-1813 : il était une fois les Provinces illyriennes...

|

1809-2009. Deux cents ans après leur création, qui se souvient encore des Provinces illyriennes ? Créées par un décret spécial de Napoléon du 14 octobre 1809, consécutif au traité de Schönbrunn qui scelle la défaite de l’Autriche à la bataille de Wagram, les Provinces illyriennes s’étendent de la Slovénie jusqu’aux bouches de Kotor. En seulement quatre ans, avant que les Autrichiens ne reviennent en 1813, les réformes menées par les fonctionnaires napoléoniens ont profondément bouleversé l’organisation administrative de la région, précipitant l’émergence d’un sentiment national slovène. Entretien avec Janez Šumrada, historien et ambassadeur de Slovénie en France.

Propos recueillis par Ognjenka Fejić J.Š. : A vrai dire, on peut avancer les deux raisons. L’époque napoléonienne est très importante pour l’introduction du slovène et du croate dans la vie publique. Le slovène n’a jamais été enseigné dans les écoles, excepté au niveau privé ainsi qu’au moment de la Réforme au XVIe siècle, lorsqu’est née la langue slovène moderne. Le premier gouverneur général des Provinces illyriennes, le maréchal Marmont, si peu populaire en France, avait introduit la langue du dit pays dans l’enseignement et dans la vie public. Tous les manuels scolaires ont été édités pour la première fois et pour toutes les matières en slovène (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous