Bulgarie : la fin du système Borissov et l’interminable crise politique

Déstabilisé par une avalanche d’affaires de corruption et une gestion très erratique de l’épidémie, le très autoritaire BoIko Borissov a finalement perdu le pouvoir. Mais aucune majorité stable n’a pu se dégager des scrutins à répétitions. De nouvelles élections anticipées auront lieu le 2 octobre, les quatrièmes en deux ans.