Đorđe Balašević : c’est toute la Yougoslavie qui pleure

| |

Les larmes, il savait les arracher, et à la nouvelle de sa mort, toute la Yougoslavie s’est mise à pleurer. Đorđe Balašević s’est éteint vendredi 19 février à Novi Sad, en Voïvodine (Serbie). Il avait 67 ans. Portrait.

Par Nikola Radić Partout où il passe, ses concerts sont des évènements : le public est au rendez-vous en Serbie comme en Croatie, les salles bondées pour trois heures de chansons et de son inévitable stand-up, avec des blagues sur la Voïvodine, ses concitoyens, sa famille, son métier ou la politique. Đole écrit pour d’autres interprètes aussi (Zdravko Čolić), publie des romans, joue dans des films et des séries et s’essaie même à la réalisation en 2010 avec le long-métrage Kao rani mraz. Fervent opposant au nationalisme de Milošević dans les années 1990, le populaire « Marin de Pannonie » soutient en 2008 le Parti démocratique de Boris Tadić. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous