Tsipras à Belgrade : entre Grèce et Serbie, amitié éternelle sous l’oeil du grand frère chinois

| |

Kosovo, Macédoine, crise des réfugiés, intégration européenne : les sujets d’intérêt commun ne manquent pas entre la Grèce et la Serbie, et la visite d’Alexis Tsipras à Belgrade a été l’occasion de rappeler l’amitié traditionnelle entre les deux pays. Mais qu’est-ce que le dirigeant de Syriza peut bien attendre d’Aleksandar Vučić ?

(Avec B92, RSE) — C’est sa première visite officielle en Serbie en qualité de Premier ministre. Accompagné d’une forte délégation d’hommes d’affaires, Alexis Tsipras a rencontré mardi son homologue serbe Aleksandar Vučić ainsi que le Président Nikolić, et il doit être reçu ce mercredi par le patriarche orthodoxe serbe Irinej. La dernière visite d’Alexis Tsipras à Belgrade remonte à décembre 2014, quand il n’était encore que chef de Syriza : il avait alors répondu à l’invitation d’Aleksandar Vulin. Alexis Tsipras a assuré que la position d’Athènes sur le Kosovo resterait la même. La Grèce est l’un des cinq pays de l’UE qui n’a pas reconnu l’indépendance proclamée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous