Tzvetan Todorov : la disparition d’un grand penseur de l’altérité et de la différence

| |

Sémiologue, philosophe, historien des idées, essayiste, critique littéraire, Tzvetan Todorov est mort dans la nuit du 6 au 7 février 2017, à l’âge de 77 ans. L’intellectuel français d’origine bulgare a écrit plus de 40 livres.

Essayiste, historien des idées, philosophe, Tzvetan Todorov était né à Sofia le 1er mars 1939. Il quitte la Bulgarie communiste à 24 ans et émigre à Paris. Il devient deux ans plus tard docteur en psychologie et, en 1968, directeur de recherche au CNRS. Son parcours intellectuel l’a fait voyager entre les matières et les sujets, de la théorie littéraire à l’histoire des idées, de la conquête du Mexique aux camps de concentration, de la traduction des formalistes russes à la philosophie humaniste. Il en bâtira une pensée transversale fécondée par l’écriture de plus de quarante livres, le rapport à l’altérité et les expériences totalitaires y tenant une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous