La Slovénie organisera-t-elle une rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump ?

| |

La Slovénie, pont entre la Russie et les États-Unis ? Les spéculations vont bon train, d’autant que la petite république, forte de sa réputation de pays modéré, capable d’organiser des rencontres de haut niveau, est aussi la patrie de la First Lady, Melania Trump.

Par Charles Nonne C’est le député russe Vyacheslav Nikonov, fils de l’ancien ministre des Affaires étrangères Molotov, qui, le premier, a fait allusion dès novembre dernier à la possibilité d’une rencontre bilatérale en terrain slovène. Influent président de la commission de l’Éducation de la Douma, il a affirmé que le pays « n’a pas de russophobes, et ce par nature ». La Slovénie ne fait pas partie des pays les plus virulents envers la Russie, et Ljubljana s’efforce de concilier son fort attachement européen et atlantiste avec des relations bilatérales courtoises avec Moscou. Un atout qu’a souligné le Premier Ministre Miro Cerar, pour lequel « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous