En Slovénie, les musulmans priés d’aller se faire enterrer ailleurs

|

Comment se faire enterrer selon la tradition quand on est musulman en Slovénie ? Une question qui continue de diviser la population musulmane, majoritairement constituée d’immigrés venus de l’ancienne Yougoslavie. Faute de pouvoir respecter leur religion, de très nombreux musulmans choisissent d’enterrer leurs morts dans un autre pays.

Par Charles Nonne C’est en 1916 que la première mosquée a été bâtie en Slovénie, à Log pod Mangartom, près de la frontière italienne, par des soldats bosniaques de l’empire austro-hongrois. Cent ans plus tard, on ne peut pas dire que l’Islam soit un problème pour la Slovénie ou la Slovénie pour l’Islam : la première mosquée de Ljubljana est enfin en construction mettant fin à un feuilleton qui durait depuis cinquante ans, les relations entre communautés et municipalités sont généralement harmonieuses et le pays passe désormais pour être un exemple de tolérance envers ses minorités. Pourtant, sur les 300 à 400 musulmans qui meurent chaque année en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous