Bosnie-Herzégovine : l’interminable siège de Sarajevo

Le 6 avril 1992, au lendemain de la déclaration d’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, onze manifestants pacifistes sont abattus par des snipers serbes dans les rues de Sarajevo, marquant le début du siège de la capitale bosniaque, qui dura près de quatre ans. Vingt ans plus tard, comment les Sarajéviens sont-ils parvenus à effectuer le nécessaire travail de mémoire ? Quel avenir pour la Bosnie-Herzégovine, qui a retrouvé la paix mais qui reste, à bien des égards, un Etat divisé ?