Srebrenica : « Nedo le Boucher » et ses complices devant la justice serbe

| |

Pour la première fois, un tribunal de Serbie va se prononcer sur le massacre génocidaire de Srebrenica. Le procès de huit anciens policiers serbes de Bosnie-Herzégovine s’est ouvert lundi 6 février devant le Tribunal spécial pour les crimes de guerre de Belgrade. C’est un test sur les capacités de la Serbie à faire face à son passé récent.

Par Philippe Bertinchamps (Avec agences) — « Le tribunal rendra justice, conformément à la loi », a déclaré, confiant, un avocat des familles de victimes, Nikola Čukanović. Belgrade s’est en effet engagée à traduire en justice ses criminels de guerre afin de progresser dans son cheminement européen. Mais depuis l’arrivée au pouvoir d’Aleksandar Vučić, la justice serbe semble ne plus trop se presser pour traiter les enquêtes sur les crimes de guerre. En janvier 2015, le procureur spécial Vladimir Vukčević a ainsi été mis en retraite forcée. Le procès des huit de Srebrenica aurait dû commencer le 12 décembre dernier, mais il a été reporté quand la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous