Serbie : le mémorial de Staro Sajmište et la falsification de l’histoire de la Shoah

| |

La Communauté juive de Serbie n’est pas contente et elle le fait savoir. Une fois de plus, la Commission chargée de transformer l’ancien camp de concentration nazi de Staro Sajmište, à Belgrade, en un lieu de mémoire a échoué à reconnaître la spécificité de celui-ci : un site de la Shoah où la majorité de la population juive de Serbie a été exterminée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Par Branka Mihajlović Les membres de la Commission de Belgrade pour l’aménagement du site de l’ancienne foire de Belgrade, où avait été installé durant la Seconde Guerre mondiale un camp d’extermination nazi destiné à la population juive, ont reçu de la part du gouvernement un projet de loi sur le Mémorial à la rédaction de laquelle ils n’ont jamais été invité à participer. Le Comité Helsinki pour les droits de l’Homme en Serbie a réagi par un communiqué de presse où il désigne le projet comme « non conforme aux faits historiques, relativisant l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et servant les intérêts du parti actuellement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous