Serbie : le maire de Belgrade Siniša Mali poussé vers la sortie

| |

Siniša Mali a bel et bien ordonné en personne la destruction violente du quartier de Savamala, en avril 2016. C’est du moins ce qu’affirme son ancienne femme. Mercredi, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans les rues de la capitale serbe pour réclamer sa démission, et le Premier ministre Vučić serait sur le point de « lâcher » son protégé, plombé par les scandales.

Par Dragana Pećo Après son divorce du maire de Belgrade, Marija Mali a été licenciée et a perdu la garde de ses enfants. La plainte qu’elle a déposée contre son ancien mari pour violences conjugales a été rejetée par la justice. Malgré les menaces que Siniša Mali continue de lui envoyer par textos et par mail pour qu’elle se taise, affirme-t-elle, et ne sachant plus vers qui se tourner pour faire entendre la vérité, elle s’est adressée à Krik. Marija Mali a d’abord raconté aux journalistes d’investigation comment son mari l’avait forcée à signer une fausse déclaration de revenus à l’Agence de lutte contre la corruption pour justifier d’une somme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous