Danas

Sanda Rašković Ivić, une « héritière » à la tête du Parti démocratique de Serbie

| |

Vojislav Koštunica a définitivement tiré sa révérence sur la scène politique. Sanda Rašković Ivić lui succède à la tête du DSS. Cette « héritière » du nationalisme serbe, est la fille du docteur Jovan Rašković, fondateur du SDS de Croatie.

Par J. T. Vojislav Koštunica, l’insubmersible fondateur et dirigeant du Parti démocratique serbe (DSS) avait annoncé sa démission le 19 mars dernier, à la suite de l’échec électoral du parti, évincé du Parlement. Il a été remplacé par Sanda Rašković Ivić. Lors de sa première apparition devant la presse dans ces nouvelles fonctions, elle a annoncé qu’elle ne changerait pas le programme du parti mais seulement sa tactique. Le DSS va rester un parti d’opposition, hostile à l’Otan, eurosceptique et conservateur de centre-droit, dont les options stratégiques sont la neutralité politique et militaire de la Serbie. Ce qui va changer, c’est son statut en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous