Klaus Iohannis, un président chrétien libéral pour la Roumanie

Avec 54% des voix, l’ancien maire de Sibiu, Klaus Iohannis a créé la sensation et infligé une défaite cinglante à Victor Ponta au second tour de l’élection présidentielle en Roumanie. Après sa le 16 novembre 2014, il a été investi le 21 décembre. Issu de la minorité allemande, ancien professeur de physique, le nouveau Président a fait de la lutte contre corruption, fléau qui ronge le pays, son cheval de bataille. Il gouverne avec son ancien adversaire, qui reste Premier ministre, lui-même visé par plusieurs affaires. Une cohabitation houleuse, comme l’avait été celle avec l’ancien président Băsescu.