Réforme électorale en Albanie : l’opposition réclame le vote électronique

| |

Accusant le gouvernement socialiste d’Edi Rama de manque de transparence, l’opposition exige des réformes électorales et l’instauration du vote électronique afin de garantir des « élections libres et équitables » lors du prochain scrutin législatif, en juin 2017.

Par Louis Seiller La première vague de grand froid passée, les querelles politiques ont repris de plus belle en Albanie. À cinq mois des élections législatives, le 18 juin prochain, les tractations et coups bas entre les différents partis vont bon train apportant leurs lots d’accusations. L’opposition redoute la mainmise sur les clés des scrutins à venir d’un PS soutenu par ses nouveaux alliés du monde des affaires, et tente de s’organiser. Ce lundi, le président du Parti démocratique (PD), Lulzim Basha, a réuni 22 partis d’opposition autour de l’organisation des élections. Ces différentes formations politiques se sont mises d’accord sur un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous