« Coup d’État » au Monténégro : le Parlement lève l’immunité de deux chefs de l’opposition

|

Andrija Mandić et de Milan Knežević, deux députés d’opposition et dirigeants du Front démocratique (DF), sont accusés par le Parquet « d’entreprise criminelle », à la suite du présumé coup d’État du 16 octobre dernier.

Par la rédaction (Avec agences) Le Parlement du Monténégro a voté mercredi la levée de l’immunité parlementaire de deux députés et dirigeants du Front démocratique (DF), Andrija Mandić et Milan Knežević. Mardi, les deux hommes ont été officiellement accusés de complicité d’une « entreprise criminelle » pour avoir pris part à la tentative présumée de « coup d’État pro-russe » du 16 octobre dernier. La levée de l’immunité parlementaire a été votée par 41 des 42 députés favorables à la coalition au pouvoir dirigée par le Parti démocratique des socialistes (DPS) de Milo Đukanović. Néanmoins, le Procureur général Ivica Stanković a fait savoir, mercredi, que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous