Révolte anti-corruption : la Roumanie, un exemple pour les autres pays des Balkans ?

| |

La révolte roumaine va-t-elle faire tache d’huile dans les pays des Balkans, où se posent partout les mêmes problèmes de corruption ? Des manifestations de soutien ont déjà été organisées en Bulgarie et en Moldavie, un rassemblement est prévu en Albanie, et l’expérience roumaine alimente d’innombrables discussions sur les réseaux sociaux.

(Avec agences) « Tous unis contre la corruption » : c’est ce que l’on pouvait lire sur des pancartes à Sofia, dimanche 5 février. Un peu plus de 200 Bulgares étaient rassemblés devant l’ambassade de Roumanie pour une « manifestation de soutien » aux voisins roumains. Parmi eux, quelques hommes politiques, dont l’ancien candidat à l’élection présidentielle Traycho Traikov, Hristo Ivanov, ancien ministre de la Justice et dirigeant du parti Da, Bulgaria (Oui, la Bulgarie) et plusieurs membres de l’ancien Parlement. Le même jour, plus d’un demi-million de personnes se massaient sur la Place Victoriei à Bucarest et dans des dizaines de villes de Roumanie. Une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous