Slobodna Bosna

Le surplus d’armes de Bosnie vole illégalement vers l’Afrique et le Moyen-Orient

| |

Un journaliste de Slobodna Bosna a réalisé une enquête approfondie sur plusieurs scandales internationaux, dans lesquels la Bosnie-Herzégovine a été dénoncée en tant que pays vendant des armes aux régimes dictatoriaux les plus rigides du monde. Qui est le mystérieux businessman belgradois Tomislav Damjanović, le logisticien de Milošević à l’époque de la guerre, qui vend des armes de Bosnie-Herzégovine dans le monde entier ?

Par Mirsad Fazlić Le dernier incident parmi une série d’autres qui a établi un lien entre la Bosnie-Herzégovine et la vente illégale d’armes et d’équipement militaire aux pays frappés par un embargo sur les armes de l’Onu a eu lieu au mois d’août 2007. Des fonctionnaires de l’Onu au Congo ont dénoncé la compagnie ICAR Air, en disant qu’un envoi d’armes était arrivé à Kisangani dans un grand avion de transport produit en Russie, un Iliouchine-76. Les propriétaires de la compagnie ICAR Air sont les hommes d’affaires bosniens Rifet Karasalihović et Osman Smajić, ainsi que la compagnie aérienne tchèque Silver Air. « Nous avons signé un contrat avec la compagnie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous