Le Parlement européen demande à l’Albanie de reconnaître l’existence d’une minorité bulgare

| |

Mercredi, le Parlement européen a adopté une résolution demandant à l’Albanie de reconnaître l’existence d’une minorité bulgare. Il s’agit d’une minorité slavophone, que revendique aussi la Macédoine.

Par Tatiana Vaksberg Le Parlement Européen a appelé l’Albanie à reconnaître l’existence d’une minorité bulgare et à garantir ses droits. À l’origine du texte adopté mercredi, deux eurodéputés bulgares élus du GERB, le parti du Premier ministre démissionnaire Boïko Borissov, et du VMRO, une formation nationaliste. En Bulgarie, le sujet a fait peu de bruit. Pour l’instant, l’Albanie reconnaît l’existence de trois minorités : grecque, macédonienne et monténégrine. La Roumanie a déjà lancé une initiative en faveur de la reconnaissance d’une minorité « roumaine ». 31 élus se sont exprimés lors du débat devant le Parlement européen, dont neuf qui ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous