Grèce : Zoé Konstantopoulou crée un nouveau mouvement politique « cap sur la liberté »

|

Démissionnaire de Syriza, l’ancienne présidente du Parlement, lance son propre mouvement, « Cap sur la liberté », pour « libérer la Grèce des chaînes des mémorandums d’austérité ».

Par Chrysa Kleitsioti L’ancienne présidente du Parlement grec, Zoé Konstantopoulou, 39 ans, lance son propre mouvement, baptisé Plefsi Eleftherias, « Cap sur la liberté ». Déçue par la politique d’Alexis Tsipras, elle fait le pari que ce mouvement aboutira à la création d’un mouvement réunissant « tous ceux qui veulent se battre pour que le pays se libère des chaînes des mémorandums. » Qu’ambitionne la fondatrice de ce mouvement ? « Bouleverser une scène politique embourbée, et bousculer tous ceux qui cherchent à créer une ’pseudo-démocratie’ où ils décident à notre place en prétendant que c’est pour notre bien ». Dans sa présentation du parti, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous