Élections et minorités en Serbie : on prend les mêmes et on recommence

|

Le mufti Zukorlić sera député au Parlement de Serbie, où ne siégera plus, par contre, qu’un seul député albanais de la Vallée de Preševo, La vie politique des minorités nationales de Serbie, tant au niveau local que national, est plus que jamais conditionnée par les relations avec le SNS d’Aleksandar Vučić.

Par Belgzim Kamberi Le controversé mufti Muamer Zukorlić fait son entrée au Parlement serbe : il est élu député ainsi qu’un autre représentant de son parti, l’Alliance démocratique bosniaque du Sandjak (BDZS). Selon les résultats préliminaires, l’autre parti bosniaque de la région, le Parti pour l’action démocratique (SDA) de Sulejman Ugljanin sera également représenté par deux députés, un de moins que sous la précédente législature. Pour sa part, le Parti social-démocrate du Sandjak de Rasim Ljajić, en coalition avec le Parti progressiste serbe (SNS) du Premier ministre Aleksandar Vučić, obtient dix mandats. « Je suis très content que le BDZS soit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous