Bulgarie : Une chasse aux trésors au nez et à la barbe des autorités

| |

En Bulgarie, le commerce illégal d’œuvres d’art antique est florissant et les trafiquants n’ont pas grand chose à craindre des autorités. Des milliers de chasseurs de trésor s’adonnent aux fouilles illégales en se moquant éperdument des lois qui interdisent strictement ce genre d’activités, parce qu’elles ne sont presque jamais appliquées.

La Bulgarie est une véritable malle aux trésors antiques, les Grecs, les Macédoniens, les Romains, les Byzantins, les Bulgares et les Thraces y ont laissé des vestiges de leur implantation et des œuvres d’art dont les plus anciennes peuvent être datées du 5ème millénaire avant Jésus-Christ. La chasse aux trésors est toujours plus efficace grâce à la technologie de plus en plus perfectionnée. Kostadin Kostadinov, directeur du Musée régional d’histoire de Dobrich, au nord-est de la Bulgarie, a proposé au Parlement un amendement qui autoriserait seulement les fonctionnaires à utiliser des détecteurs de métal. L’usage de ces détecteurs à usage privé exigerait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous