Vallée de Preševo : la tension monte avant l’ultimatum du 16 janvier

| |

Le Premier ministre serbe Ivica Dačić a fixé un ultimatum au 16 janvier, exigeant le démantèlement de la stèle à la gloire des « martyrs » de la guérilla albanaise de l’UÇPMB, érigée devant la mairie de Preševo. Les élus albanais refusent cette destruction et menacent de démissionner en cas de coup de force de Belgrade. La mystérieuse Armée nationale albanaise (AKSh) a lancé lundi un appel à la mobilisation.

Par Hysni Bajraktari À la veille de l’ultimatum posé par le Premier ministre serbe, Ivica Dačić, exigeant que soit retirée « de gré ou de force » la stèle des « martyrs » de l’UÇPMB à Preševo/Presheva, aucune solution n’a encore été trouvée. En tournée d’inspection des forces armées serbes dans le Sud de la Serbie, dimanche, le ministre de la Défense Aleksandar Vučić a déclaré que « l’État allait retirer la stèle ». « La loi et la Constitution de Serbie doivent obligatoirement être respectées, et l’État prendra toutes les mesures nécessaires », a-t-il déclaré sans évoquer toutefois la date du 16 janvier fixée par le Premier ministre. Par ailleurs, vendredi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous