Un espion yougoslave condamné à Bruxelles pour le meurtre du dissident kosovar Enver Hadri

|

Mardi, la Cour d’assises de Bruxelles a reconnu coupables l’ancien chef des opérations spéciales de l’UDBA, Božidar Spasić, et deux mafieux serbes du meurtre d’Enver Hadri début 1990.

Par la rédaction Mardi, la Cour d’assise de Bruxelles a reconnu coupable Božidar Spasić, l’ancien chef des opérations spéciales de l’UDBA, la police secrète yougoslave, et deux membres connus du crime organisé serbe, Andrija Drašković et Veselin Vukotić, du meurtre du militant indépendantiste kosovar Enver Hadri dans la capitale belge, le 25 février 1990. Le procès s’est déroulé sans les trois accusés, qui sont soupçonnés de se trouver en Serbie. Le jury populaire a choisi de suivre la thèse du ministère public belge, les peines n’ont pas encore été annoncées. Deux autres membres du milieu serbe accusés dans cette affaire, Andrija Lakonić et Darko (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous