Le Courrier des Balkans

Ukraine : des mercenaires serbes des deux côtés du front

| |

Le Premier ministre Aleksandar Vučić a reconnu que des Serbes combattaient en Ukraine, tant du côté des forces séparatistes que dans le camp loyaliste. Belgrade entend amender le code de procédure pénale afin de faire de la participation de citoyens serbes à des conflits à l’étranger un acte criminel.

Par Julia Druelle (Avec B92) — L’annonce de ce changement au code pénal a été faite par le ministre du Commerce et des Télécommunications, Rasim Ljajić, dont le Parti social-démocrate (SDPS) a récemment émis un projet d’amendement visant à punir les activités des mercenaires à l’étranger et l’organisation de l’envoi de volontaires respectivement de un à cinq ans et de deux à douze ans de prison. Retrouvez notre dossier : Ukraine : le spectre de la guerre inquiète les Balkans La proposition du SDPS avançait initialement la possibilité de déchoir les combattants de leur nationalité, une idée entretemps jugée incompatible avec la constitution. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous