Turquie : arrestations en cascade après l’attentat-suicide à Istanbul

|

La police turque a mené des actions de grande envergure dans tout le pays après l’attentat-suicide qui a fait au moins dix morts, mardi 12 janvier, dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul. Les forces de l’ordre ont arrêté plus de 60 personnes, toutes soupçonnées de faire partie de l’organisation État Islamique. Parmi les suspects figurent trois ressortissants russes.

(Avec B92) L’agence de presse Dogan a annoncé ce matin que des citoyens russes avaient été arrêtés dans la ville méditerranéenne d’Antalya et que « certains documents inculpant » ont aussi été saisis. Le consulat russe à Antalya a confirmé que ses ressortissants étaient retenus parce que soupçonnés d’appartenir à l’organisation État islamique (EI). À Istanbul, ce sont 16 personnes qui ont été arrêtées, parmi elles, il y aurait des citoyens turcs et syriens, dont l’instigateur soupçonné de l’attentat d’Istanbul. La justice turque a demandé l’inculpation des citoyens turcs et la déportation des citoyens syriens. Le Président Recep Tayyip Erdoğan a annoncé ce matin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous