Moldavie : crise économique et manque de devises en Transnistrie

| |

Rien ne va plus en Transnistrie, cette région séparatiste de l’est de la Moldavie, durement touchée par la crise économique, et maintenant par la dépréciation du rouble, la monnaie locale. Les autorités de Tiraspol essayent de stopper la dévaluation, dont les conséquences pour la population sont désastreuses.

Par Julia Beurq Ces quatre dernières années, les autorités de Transnistrie se sont efforcées de maintenir artificiellement le niveau de la monnaie locale, le rouble transnistrien, à 11,1 pour un dollar. Et ce, malgré la dépréciation générale des devises des pays voisins comme le leu moldave ou la hryvnia ukrainienne. Mais depuis quelques mois, Tiraspol est dépassée par la situation. En six mois, les réserves en devises de la Banque centrale de Tiraspol se sont réduites du tiers, passant de 34,3 à 12,3 millions de dollars. Les autorités évoquent la possibilité de renoncer à leur politique de soutien du rouble. Evgueni Chevtchouk, le président de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous