TPIY : Vojislav Šešelj acquitté de tous les chefs d’inculpation

|

Tout ça pour ça. Vojislav Šešelj s’était rendu de lui-même à La Haye en février 2003, son procès avait commencé en novembre 2006, et il vient d’être acquitté de tous les chefs d’accusation pesant sur lui. Le chef historique de l’extrême droite serbe peut savourer sa victoire. Son acquittement fait l’effet d’une bombe dans la région.

Par la rédaction Vojislav Šešelj avait bien raison d’être resté à Belgrade. Placé en liberté provisoire en décembre 2014, il avait refusé de se rendre à La Haye pour écouter son verdict, prononcé au terme de la plus longue procédure du TPIY. Il devait répondre de neuf chefs d’accusation de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, et l’accusation avait requis une peine de 28 années de prison. Cependant, le tribunal n’a pas considéré les preuves réunies comme suffisantes pour le condamner. « Avec cet acquittement sur les neuf chefs d’accusation, le mandat d’arrêt n’a plus d’objet », a précisé le juge Jean-claude Antonetti, qui présidait la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous