B92

Touche pas à mon prophète : à Novi Pazar, 5 000 musulmans en colère contre Charlie Hebdo

| |

« Tout est pardonné », mais pas pour tout le monde. La Communauté islamique de Serbie n’a pas apprécié la caricature du prophète en une de Charlie Hebdo après les attentats du 7 janvier à Paris. Vendredi, 5 000 musulmans du Sandžak ont marché dans les rues de Novi Pazar à l’appel de l’imam et au nom du respect des sentiments religieux.

Sur une bannière en tête du cortège était écrit le nom du prophète Mahomet. « Un geste d’obéissance et d’amour », a déclaré l’imam Irfan Malić, de la Communauté islamique de Serbie, à la fin de la marche. Retrouvez notre dossier : Islam des Balkans : une tradition de tolérance aujourd’hui menacée ? Qualifiant la civilisation moderne de « faillite morale et religieuse », l’imam a affirmé que « ce que faisaient les journalistes de Charlie Hebdo en disait long sur eux-mêmes ». « Nous ne touchons pas ce qui est sacré chez les autres. Nous respectons Jésus, Moïse et tous les autres envoyés de Dieu », a souligné l’imam. « Les musulmans du Sandžak se sentent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous