Macédoine : un accord pour une vraie sortie de crise ?

| |

Après des mois de crise politique, les dirigeants des quatre principaux partis du pays sont parvenus à un accord, négocié avec la médiation du commissaire à l’élargissement de l’UE et en présence de l’ambassadeur américain. Le texte signé prévoit la démission du Premier ministre Gruevski et la mise en place d’un gouvernement technique chargé d’organiser les élections législatives anticipées prévues le 24 avril 2016.

Par Jaklina Naumovski (Avec Utrinski Vesnik et 24Vesti) — C’est avec la médiation du commissaire européen à l’élargissement Johannes Hahn et des eurodéputés Richard Howitt, Ivo Vajgl et Eduard Kukan, en présence de l’ambassadeur américain, Jess L. Baily et de celui de l’Union européenne, Aivo Orav, qu’un protocole d’accord a enfin été signé après plus de 12 heures de négociations et de tergiversations, dans la nuit du 14 au 15 juillet. Ce accord a été paraphé par les dirigeants des principales formations politiques, Nikola Gruevski (VMRO-DPMNE), Zoran Zaev (SDSM), Ali Ahmeti (BDI) et Menduh Thaçi (PDSh). Il vient entériner plus de deux mois d’âpres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous