Après le Sommet de Vienne

Sommet de Vienne : l’UE promet de la petite monnaie pour les Balkans occidentaux

| |

Au sommet de Vienne, il a surtout été question de la crise des migrants, mais pas que. Les institutions financières européennes ont promis 200 millions pour participer à la réalisation d’infrastructures de communication et de projets énergétiques. Une somme bien maigrelette, à se partager entre six pays.

" /> (Avec Birn) — Après le sommet des Balkans occidentaux, qui s’est tenu à Vienne le 27 août, les institutions européennes devraient accorder 200 millions d’euros à six pays de la région pour la réalisation d’infrastructures de transport et de projets énergétiques — parfois critiqués tant pour leur impact environnemental que pour leur intérêt économique. Le valeur totale de ces investissements est estimée à 600 millions d’euros. Ils seront réalisés en Serbie, au Monténégro, en Macédoine, en Albanie, au Kosovo et en Bosnie-Herzégovine et seront cofinancés par l’instrument d’aide de pré-adhésion (IAP), par le WBIF (Western Balkan Investment Framework) (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous