Slovénie : la renaissance du monastère de Križanke

| |

Le gouvernement slovène vient d’accorder au complexe monastique de Križanke, à Ljubljana, le statut de « monument culturel d’intérêt national », une décision longtemps retardée. Riche d’une histoire millénaire, le site est aujourd’hui un haut lieu de la renaissance culturelle slovène.

Par Charles Nonne Niché entre la place de la Révolution française et la Ljubljanica, à extrémité de l’ancienne ville médiévale, l’ancien monastère de Križanke est aujourd’hui l’un des piliers incontournables de la vie culturelle de la capitale slovène. Son histoire commence au XIIIe siècle, lorsque les chevaliers de l’ordre teutonique s’installent sur un ancien site des templiers. Les bâtiments gothiques originaux s’effondrent lors du séisme de 1511, pour être progressivement reconstruits dans un style nouveau. Entre 1714 et 1712, l’architecte vénitien Domenico Rossi y adjoint une église baroque en forme de croix grecque. Elle héberge depuis de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous