Janez Janša, les insultes sexistes qui scandalisent la Slovénie

| |

Définitivement débarrassé de la tentaculaire affaire de corruption Patria grâce à la prescription des faits, et galvanisé par les bons sondages de son parti, le SDS, Janez Janša se sent-il tout permis ? Il a insulté deux journalistes sur Twitter, une sortie qui provoque une très vive polémique en Slovénie.

Par Charles Nonne À l’origine de l’affaire, un reportage de la télévision nationale RTV Slo sur les discours de haine et l’intolérance à l’égard des réfugiés. Selon les deux journalistes qui ont mené l’enquête, Eugenija Carl et Mojca Šetinc Pašek, certains cadres du SDS seraient des sympathisants de la « Légion de la Mort », un groupuscule néo-nazi héritier d’un mouvement collaborationniste actif durant la Seconde Guerre mondiale, pages Facebook à l’appui. Les intéressés se sont aussitôt scandalisés en affirmant que leurs comptes Facebook avaient été piratés. Janez Janša, connu pour ses petites phrases agressives, s’est fendu d’un tweet dans lequel (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous