Pétrole off-shore en Bulgarie : de l’or noir en Mer noire

|

Shell débarque en Bulgarie, et obtient une concession pour l’exploitation off-shore du gaz et du pétrole en Mer Noire. Sofia veut en effet diversifier ses approvisionnements et réduire sa dépendance énergétique envers la Russie. Au prix d’un risque écologique considérable ?

Par Marie Dhumieres Le gouvernement bulgare a conclu un accord avec la compagnie pétrolière et gazière Shell pour l’exploitation du site offshore de Silistar. L’accord, signé ce mardi à Sofia, prévoit une concession de cinq ans, avec la possibilité de la prolonger à neuf ans. Le géant anglo-néerlandais devrait investir près de vingt millions d’euros dans cette exploitation de plus de 6 000 kilomètres carré, située en Mer noire, près de la plage et de la zone naturelle protégée de Silistar. « C’est une étape importante en vue de l’un de nos objectifs principaux en matière d’énergie : la diversification de notre approvisionnement en gaz naturel », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous