TPIY : Vojislav Šešelj, un verdict au bout de 11 ans de procès

| |

Le TPIY solde ses vieux dossiers. Une semaine après celui de Radovan Karadžić, le verdict de Vojislav Šešelj sera prononcé jeudi. Le chef historique de l’extrême droite nationaliste serbe, dont le procès s’est ouvert en... novembre 2006, encourt 28 ans de prison. Il n’a pas l’intention de quitter Belgrade, où il est revenu « pour raison de santé » fin 2014.

Par Philippe Bertinchamps Les juges du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) prononceront ce jeudi 31 mars leur verdict contre le chef historique de l’extrême droite serbe Vojislav Šešelj, en l’absence de ce dernier, revenu en Serbie en novembre 2014, et qui refuse de regagner « volontairement » La Haye. Le chantre de la « Grande Serbie » encourt une peine de 28 ans de prison. Vojislav Šešelj, âgé de 61 ans, est accusé d’avoir lancé des incitations au meurtre et à la persécution durant les guerres de l’ancienne Yougoslavie dans les années 1990. Neuf chefs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité sont invoqués (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous