Condamnation de Karadžić : à Belgrade, Vojislav Šešelj dénonce « un verdict contre les Serbes »

| |

Quelques centaines de personnes ont manifesté jeudi soir, à Belgrade, après la condamnation à 40 ans de prison de Radovan Karadžić, l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie-Herzégovine. Sur la scène, Vojislav Šešelj, dont le jugement doit être rendu à La Haye le 31 mars, a pourfendu du TPIY et de l’Otan.

Texte et photo : Julia Druelle Fumigènes, drapeaux aux couleurs de la Serbie et chants tchetniks : des centaines de personnes se sont rassemblées jeudi en fin d’après-midi à Belgrade, sur la place de la République, à l’appel de Vojislav Šešelj. Devant ses partisans, le leader de l’ultra-nationaliste Parti radical serbe (SRS) a pris la défense de Radovan Karadžić. « Le verdict prononcé contre Radovan Karadžić est un verdict contre l’ensemble du peuple serbe, son histoire et sa nation. Seuls les Serbes sont coupables de tous les maux dans les Balkans », a lancé Vojislav Šešelj. Plus tôt dans l’après-midi, l’ancien président de la Republika Srpska, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous