Serbie : Vuk Jeremić, bashing contre un candidat (potentiel) de l’opposition

| |

Il n’a pas encore officiellement annoncé sa candidature à la présidentielle 2017 que déjà il est la cible d’une campagne de dénigrement. L’ancien ministre des Affaires étrangères Vuk Jeremić a été convoqué par le ministère de l’Intérieur pour témoigner dans une énigmatique affaire qui remonte à 2004 : la mort de deux soldats dans une caserne à Belgrade.

Par Ph. B. (Avec B92) — L’ancien ministre serbe des Affaires étrangères Vuk Jeremić, qui fut aussi candidat à la présidence de l’Assemblée générale des Nations unies, a été convoqué samedi dernier en tant que simple citoyen par le Service du ministère de l’Intérieur pour la lutte contre le crime organisé (SBPOK). Il a été interrogé sur une sombre affaire qui remonte à 2004 : la mort mystérieuse de deux soldats de l’Armée yougoslave (VJ) — Dragan Jakovljević et Dražen Milovanović —dans une caserne à Topčider, dans la banlieue de Belgrade. À l’époque, Vuk Jeremić était le conseiller du Président Boris Tadić. Selon l’avocate des familles des victimes, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous