Le Courrier de la Serbie

Serbie : Tomislav Nikolić entame une grève de la faim pour le « salut » du pays

| |

« Depuis ce matin, je ne prends ni eau, ni nourriture. Je vous demande d’accepter cela comme la dernière manière de lutter pour une meilleure Serbie », a déclaré ce samedi le leader de l’opposition Tomislav Nikolić devant les manifestants rassemblés devant le Parlement serbe. Il réclame la convocation d’élections parlementaires anticipées. Tomislav Nikolić a été transféré dimanche soir à l’hôpital de Belgrade.

Par Philippe Bertinchamps Tomislav Nikolić, responsable du Parti progressiste serbe (SNS), principal parti de l’opposition, a annoncé devant une foule de 50.000 manifestants rassemblés à son initiative à Belgrade qu’il entamait une grève de la faim et de la soif pour réclamer des élections anticipées. Tomislav Nikolić souhaite que ces élections, prévues en mai 2012, se tiennent le 18 décembre prochain. « Le Président Boris Tadić a décliné toutes les offres du SNS et accusé le parti de saper la loi », a-t-il déclaré, ajoutant que cette grève de la faim était la dernière offre proposée au gouvernement et un « sacrifice personnel » pour le « salut » de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous