Serbie : retour dans la rue contre Belgrade Waterfront

|

Des milliers de personnes ont à nouveau manifesté jeudi à soir à Belgrade, pour dénoncer le délirant projet de Belgrade Waterfront. Cinq mois après les démolitions du quartier du quartier de Savamala, aucun coupable n’est en vue. Pour l’OSCE, les plus hauts dirigeants de l’État sont à l’origine de cette action illégale.

Par la rédaction L’adjoint au Défenseur des droits, Miloš Janković, rappelle que pour le moment, personne au sein de la police n’a eu à répondre de cette décision. « Même si cinq mois ont passé depuis les évènements, personne ne sait si le Ministre a demandé à l’inspection générale de la police de commencer une enquête », constate-t-il. Le chef de l’Inspection générale, Miloš Oparnica, n’a aussi aucune explication à donner sur l’enquête. Il a affirmé lors de la conférence, que pour le moment, son service emploie 85 personnes qui travaillent avec des moyens désuets et dans des conditions vétustes. Néanmoisn, il affirme : « Nous sommes aujourd’hui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous