Serbie : l’opposition démocratique incapable de s’unir

| |

Ensemble ou pas ? Annoncée dimanche, la formation d’une coalition des partis de l’opposition démocratique, a été invalidée lundi. Incapables de surmonter leurs querelles égotistes, le Parti démocratique (DS), le Pari libéral-démocrate de Čedomir Jovanović et le SDS de Boris Tadić s’engagent vers une faillite annoncée lors des élections du 22 avril.

Par Ph.B. (Avec Beta, B92) — Le chef du Parti démocratique (DS), Bojan Pajtić, a annoncé lundi après-midi que son parti ne formerait pas une coalition pré-électorale avec le Parti social-démocrate (SDS) de l’ancien Président Boris Tadić, ni avec le Parti libéral-démocrate (LDP) de Čedomir Jovanović. Les différentes formations serbes d’opposition ne formeront pas une liste électorale commune, comme annoncé ce week-end, mais « deux colonnes ». Le DS, a déclaré Bojan Pajtić, s’alliera avec « les partis avec lesquels il a coopéré ces deux dernières années pour combattre le régime ». Plus tôt dans la journée, un accord entre les trois partis et la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous