Serbie : Novi Sad veut ériger un monument aux « innocents » tués par les partisans

|

La ville de Novi Sad a décidé d’ériger un monument aux « innocents » tués par les partisans lors de la libération de la ville, en 1944. Mais qui repose au juste dans les fosses communes de la forêt de Rajina ? Des « innocents » ou des collaborateurs du fascisme ? Les historiens n’ont pas été invités à donner leur avis.

Par la rédaction (Avec BIRN) — Un mémorial aux victimes des Partisans ? La commission culturelle de la Ville de Novi Sad a décidé mardi 30 août d’ériger un monument aux « innocents » tués par les forces communistes de Tito en 1944 et 1945, à la Libération. La raison exacte de leur exécution n’a toutefois pas encore été établie par les historiens. Le président de la commission, Đula Kiš (Alliance des Magyars de Voïvodine, SVM), ingénieur agricole diplômé, à l’origine de l’initiative, assure que le monument n’aura rien de politique. « Peu importe qui, où et pourquoi... Nous savons que des innocents ont été tués », a-t-il déclaré à Radio 021. Que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous