Le Courrier de la Serbie

Serbie : la privatisation de Telekom Srbija capote, camouflet pour le gouvernement

| |

La Serbie espérait revendre à bon prix l’entreprise publique de télécoms. Finalement, seul Telekom Austria, déjà propriétaire de VIP l’actuel 3e opérateur serbe, s’est porté acquéreur avec une offre a minima. Un coup dur pour le gouvernement qui avait déjà vendu la peau de l’ours.

Par Dominique Thierry La déconvenue est aussi forte que les attentes étaient élevées... Si le gouvernement serbe s’attendait à une surenchère entre acheteurs, Deutsche Telekom ou Telekom Austria en tête, seuls l’opérateur autrichien a déposé un dossier, 15 minutes avant la fermeture du dépôt des offres. Telekom Austria, déjà propriétaire du troisième opérateur de téléphonie mobile serbe VIP, propose 950 millions d’euros pour 51% des actions et 450 autres millions en investissement sur trois ans, un prix bien en deçà de la manne attendue par les Serbes. S’il s’agit d’une tactique pour les Autrichiens qui conditionnent en apparence leur offre à une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous