Le Courrier de la Serbie

Serbie : l’euroscepticisme monte en flèche

| |

Si un référendum sur l’intégration européenne avait lieu aujourd’hui, 52% des citoyens serbes voteraient contre et 28% seulement pour que leur pays rejoigne l’Union. C’est la première fois que le « non » l’emporte - alors que la quasi-totalité de la classe politique est favorable à l’intégration. Tels sont les résultats d’un sondage réalisé mi-décembre en Serbie.

Les trois quarts des personnes interrogées estiment que la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo est une condition à l’intégration européenne de la Serbie et, dans ces conditions, 59% d’entre elles refusent cette option. Retrouvez notre dossier : Intégration européenne : la Serbie attendra le mois de mars pour obtenir le statut de candidat Toutefois, plus de la moitié des sympathisants du Parti démocratique (DS) et 80% de ceux du Parti libéral-démocratique (LDP) sont favorables à l’intégration, même si le prix à payer en est la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo. À l’inverse, pas un seul sympathisant du Parti démocratique de Serbie (DSS) (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous