Serbie : un nouveau chef pour une opposition démocrate en crise

|

Les membres du Parti démocratique (DS) ont voté. Samedi, Dragan Šutanovac, ancien ministre de la Défense, a été élu chef d’un parti en crise, qui accumule les échecs électoraux depuis qu’il a été évincé du pouvoir. L’opposition serbe parviendra-t-elle à renaître de ses cendres ?

Par la rédaction (Avec B92) — Dragan Šutanovac a été élu haut la main, avec 59 % des voix, contre 19% à Zoran Lutovac, et seulement 17% au président sortant du parti Bojan Pajtić. Dragan Šutanovac a aussitôt remercié tous les démocrates pour leur soutien. Dimanche, Bojan Pajtić a démissionné de la présidence du groupe parlementaire du DS, tout en souhaitant bonne chance à la nouvelle équipe... Le DS a obtenu 16 sièges au Parlement ou 6 % des voix aux élections législatives anticipées d’avril 2016. Il est miné par les divisions depuis l’élection présidentielle de 2012, qui s’est soldée par la défaite de Boris Tadić, qui a claqué la porte du parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous