Serbie : dans la Vallée de Preševo, l’échec de « l’intégration »

|

Les Albanais du Sud de la Serbie sont toujours largement sous-représentés dans les institutions publiques qui dépendent de Belgrade. Quinze ans après la fin des affrontements, les objectifs du plan de paix ne sont toujours pas atteints. Autopsie d’un échec.

Par H.B Les principaux objectifs des accords de paix dans la Vallée de Preševo n’ont pas avancé au cours de ces quinze dernières années. Telle est la conclusion d’un récent rapport du Conseil des Droits de l’Homme (KDNJ) local sur la mise en œuvre des plans et programmes du gouvernement serbe pour la région à majorité albanaise du sud de la Serbie. « L’intégration de la minorité albanaise dans les institutions publiques aux niveaux régional et national n’a pas donné de résultats. Les Albanais restent extrêmement sous-représentés dans toutes institutions qui relèvent de l’autorité de Belgrade », a déclaré Belgzim Kamberi, président du KDNJ, lors (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous