Serbie : l’ancien chef du Centre de coordination pour le Kosovo tombe pour corruption

| |

Nebojša Čović, l’ancien chef du Centre de coordination serbe pour le Kosovo, et plusieurs de ses collaborateurs ont été mis en examen pour des détournement de fonds réalisés au début des années 2000. Cet acte d’accusation arrive bien tard, et il serait temps que la justice serbe enquête sur les millions « miraculeusement » transférés de Serbie vers le Kosovo durant des années.

Par Philippe Bertinchamps Les accusés sont soupçonnés d’avoir abusé de leurs fonctions et accepté des pots-de-vin alors qu’ils étaient engagés dans des affaires immobilières pendant la période de janvier 2003 à mi-septembre 2005. Le Parquet avait ouvert en octobre 2014 une enquête contre Nebojša Čović, ainsi que contre l’ancienne secrétaire du Centre de coordination, Anđelka Radenković, l’ancien chef du district de Kosovska Mitrovica, Dragan Kalaba, et les propriétaires des compagnies privées Komgrap, Daki, et Masters. Ils sont suspectés d’avoir réalisé des profits illégaux pour un montant de 10 millions d’euros. L’accusation soupçonne Čović, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous