Roumanie : le harcèlement sexuel fait des ravages à l’université

| |

Selon une enquête récente, la moitié des étudiantes roumaines serait victime de harcèlement sexuel à l’université. Pourtant, peu de plaintes sont déposées. Un phénomène qui inquiète les associations.

Par Julia Beurq Blagues et commentaires à connotation sexuelle, avances, attouchements : les femmes ont des raisons de se méfier des universités roumaines. C’est ce que démontre une étude récente réalisée par le centre Filia, une ONG féministe de Bucarest, auprès de 668 personnes dans 42 universités du pays. La moitié des 551 femmes et 113 hommes interrogés affirme avoir subi des actes de harcèlement. Mais selon les chercheurs de l’étude, seul très peu de plaintes ont été déposées : selon les informations transmises par 12 universités sur les 33 que compte Bucarest, deux cas seulement de harcèlement ont été recensés. La plupart du temps, et c’est ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous