Roumanie : la château de carte de Bucarest face au risque sismique

| |

En cas de séisme important, certains quartiers de la ville de Bucarest pourraient être très gravement endommagés. L’État multiplie les contrôles et souhaite rapidement lancer un programme de rénovation, même si les propriétaires de ces édifices traînent souvent les pieds.

Dans la nuit du 23 ou 24 septembre, un séisme de magnitude de 5,3 sur l’échelle de Richter secouait la Roumanie, sans faire de victime ni de dégât matériel. L’épicentre des secousses a été localisé à Vrancea, dans l’Est du pays, et ces dernières ont été ressenties jusqu’à Bucarest. Située à l’intersection de trois plaques tectoniques, la Roumanie vit sous la menace permanente de tremblements de terre. Selon les experts, un séisme de grande ampleur pourrait toucher jusqu’à 75 % de la population du pays. Et Bucarest serait l’une des zones les plus exposées. Selon un rapport du ministère Développement régional et de l’Administration publique (MDRAP), Bucarest est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous