Bosnie-Herzégovine : en Republika Srpska, mobilisation contre la nouvelle loi sur le travail

| |

Jamais Banja Luka n’avait encore connu un rassemblement syndical si important : 4 000 personnes ont manifesté lundi contre la nouvelle loi sur le travail, finalement votée par l’Assemblée nationale de l’entité. Cette loi, déjà adoptée en Fédération, était exigée par les bailleurs de fonds du pays, notamment le FMI.

Par Rodolfo Toè Licenciements simplifiés, moins de congés payés, des contrats de travail plus courts et plus « flexibles ». Après la Fédération, qui a approuvé cet été la nouvelle loi sur le travail exigée par les institutions financières internationales, notamment le FMI, c’était au tour de l’autre entité de Bosnie-Herzégovine, la Republika Srpska, d’adopter les nouvelles règles. La mesure a été immédiatement contestée par les syndicats de l’entité, qui ont appelé lundi à une grande manifestation, avec pour but d’empêcher l’approbation de la loi, qui était en discussion devant l’Assemblée nationale de l’entité. « La nouvelle loi a uniquement pour but (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous