Réfugiés : la Serbie en état d’alerte, l’armée se prépare

| |

La Serbie s’inquiète de la fermeture de « la route des Balkans » et de la recrudescence des passages clandestins. Belgrade envisage de déployer ses forces armées pour protéger ses frontières.

Par Ph.B. Mercredi, le Bureau de coordination des services de sécurité, présidé par le Premier ministre Aleksandar Vučić s’est réuni à Belgrade. Le ministre de la Justice, Nikola Selaković, a déclaré que tous les services de sécurité — renseignements, armée et police — étaient en « état d’alerte » afin de protéger les frontières de la Serbie face au « nombre croissant de migrants économiques ». Belgrade envisage même d’y déployer ses forces armées. Vendredi 19 février, la Serbie a unilatéralement décidé de bloquer le passage aux Afghans, qui représentent environ un tiers des réfugiés qui empruntent le « corridor humanitaire » des Balkans. Le lendemain, la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous